La charte des Jeunes Pour la France :

jeannedarc

Notre filiation historique : l’esprit de résistance

Notre filiation intellectuelle et morale, c’est l’esprit de la Résistance française, qui, à chaque moment crucial de notre histoire et à partir de l’éveil immémorial de la conscience nationale, n’a cessé d’animer, au fil des siècles, tous les combats contre les poisons idéologiques de la haine, de l’abaissement et du déshonneur.

Notre projet : l’esprit d’indépendance

Les Jeunes Pour la France entendent garantir, préserver, recouvrer l’indépendance nationale dans une Europe de la coopération des États et des peuples.

Ils entendent également rétablir l’indépendance intellectuelle du jugement de chacun, aujourd’hui menacée par la police de la pensée. Ils entendent porter les valeurs auxquelles nous croyons :

• une certaine vision de l’homme, fondée sur l’enracinement local, familial, associatif et culturel qui ouvre à l’universel et sur la responsabilité qui épanouit la liberté.

• une certaine vision de la société, établie sur le respect des corps intermédiaires au service du bien commun.

• une certaine idée de la nation, seul cercle d’appartenance qui soit à la fois à l’échelle de l’homme et à l’échelle du monde.

Il ne se reconnaît pas dans le fatalisme de ceux qui, aspirant aux plus hautes destinées, ont troqué la force des convictions contre le carriérisme et la course aux places.

Notre ambition : l’esprit de conquête du pouvoir

Croyant aux bienfaits de l’action politique, Les Jeunes Pour la France refusent l’idéalisme ou le romantisme de ceux qui défendent des convictions en fuyant l’action, colportant ainsi, par leur attitude, les germes de l’aigreur, de l’amertume et du désespoir. Il s’agit pour nous de transmettre et d’insuffler cet esprit de résistance dans les consciences et dans les cœurs, dans la perspective de témoigner et de gouverner, c’est-à-dire d’inscrire nos idées dans le réel, à l’image de l’esprit de toute l’action menée par Philippe de Villiers en Vendée.

Notre combat : l’esprit de vérité sans tabou

C’est le mensonge qui conduit à la violence, et c’est la vérité qui libère et fonde la paix entre les hommes. Les Jeunes Pour la France entendent briser les tabous du « politiquement correct ».

Face aux élites mondialisées, nous souhaitons promouvoir les nations comme gages de stabilité mondiale, et donc de paix entre les hommes. C’est pourquoi notre mouvement propose une nouvelle Europe, une Europe des patries et des peuples.

Nous ne voulons pas qu’on oppose les hommes, les religions et les cultures. Mais nous nous élevons contre le multiculturalisme, qui conduit à une France fragmentée, divisée en regroupements ethniques, et qui sape les fondements de l’ordre social en provoquant le drame de la transhumance et du déracinement.

Le mouvement des Jeunes avec Villiers est attaché au patriotisme comme principale expression du sentiment d’appartenance à  la France. Il veille à l’unité des français. Il combat les idéologies qui gangrènent la vie politique, en particulier le communautarisme et le mondialisme. Il veut rendre l’espoir à cette France qui souffre dans les « territoires déchirés », victimes des délocalisations, et dans les « territoires perdus de la République », où l’immigration incontrôlée brise les liens sociaux et fait disparaître l’autorité de l’Etat. Il entend réhabiliter la priorité citoyenne. Il a pour ambition de redonner, sans complexe ni tabou, fierté et espoir à nos compatriotes, loin de toute xénophobie.

Aimer la France n’est pas une manière d’exclure le monde qui nous entoure, mais, bien au contraire, la meilleure façon de l’appréhender et de l’apprécier : la France est le chemin du monde.